jeudi 17 août 2017

Ascension du Toubkal


Le Maroc est un pays génial pour les randonnées grâce à ses paysages variés ( montagnes , littoraux , déserts ) , son climat et l'accueil de ses habitants bien sûr . A l'écart de la fournaise de Marrakech , le Haut-Atlas apporte un peu de fraîcheur et de calme . Il est possible d'atteindre des sommets de plus de 4000 mètres sans crampon ni piolet 🌄 , à la différence de l'Europe .

Place Jemaa El Fna

Bon désolé pour les photos mais ce jour là je n'avais qu'un pauvre appareil jetable .



Cette randonnée de deux jours ne présente pas de difficulté si ce n'est celle due à l'altitude , en effet , il s'agit d'atteindre le Jebel Toubkal , le sommet le plus haut du Maghreb 4167 mètres . Je pense qu'on peut faire cette rando en une journée si on commence sa journée de bonne heure pas comme moi 😃 mais y'a quand même un bon dénivelé 😳 .

Auparavant , il faut rallier le point de départ de la randonnée qui se trouve dans le petit village d'Imlil à 64 km de Marrakech . On peut s'y rendre en bus mais à priori , quand j'y suis allé , le bus ne circulait pas ce jour là alors j'ai décidé d'y aller en grand taxi . Cette station de taxis se situe à Bab El Rob mais si vous n'êtes pas sûr de la trouver , faites comme moi , prenez un petit taxi pour vous y rendre et le chauffeur vous y déposera directement et vous aidera à trouver le bon s'il est sympa .


En effet , au Maroc il existe deux sortes de taxis : les petits taxis qui ne circulent qu'à l'intérieur des villes ( leur couleur change selon la ville ) et les grands taxis ( vieilles Mercedes ou Peugeot ) qui effectuent des grandes distances entre les villes ou villages .

A noter que c'est en train de changer , les taxis sont remplacés petit à petit pas des sortes de mini van plus spacieux et plus adaptés .

Petis et grands taxis à Marrakech

Il faut savoir qu'au niveau confort , les grands taxis ne sont pas top car , pour rentabiliser leurs courses , les chauffeurs prennent six passagers : 2 devant à droite du conducteur et 4 derrière . Parfois quand il s'agit d'un break , le coffre arrière est transformé en banquette , soit 2 ou 3 personnes supplémentaires . Quand on a 4h30 de route et qu'on est compressés comme des sardines en boîte , bah on est pressé d'arriver pour se dégourdir les jambes 😨 . Si vous avez le choix , le bus c'est pas mal en fait même si mon dernier trajet Ouarzazate - Marrakech en 2013 n'était pas top confort .

Trajet Marrakech - Imlil

Bref , ça fait parti du folklore , ça permet de parler avec les Marocains dans le taxi . D'ailleurs je suis tombé sur des autochtones qui allaient voir de la famille dans un petit village ( Sidi Chamharouch ) juste avant d'arriver au refuge du Toubkal et l'un d'eux était un guide de randonnée . Moi je dis : gros coup de bol 😂 !

Arrivé sur place j'étais un peu perdu car le chemin n'est pas indiqué . Heureusement , le guide et sa famille m'ont indiqué le sentier et je les ai suivi . Pour ceux qui n'ont pas eu la chance de croiser un guide , vous pouvez demander aux locaux , ils vous indiqueront .




J'ai trouvé un blog qui indique à l'aide de photos le trajet à prendre et c'est exactement le chemin que j'ai emprunté :

Description du sentier du Toubkal en images

Sinon , vous pouvez prendre un guide , c'est une bonne solution . D'ailleurs , pour les guides Marocains qui lisent cet article , vous pouvez mettre vos coordonnées et site web en commentaire , même si c'est pas spécialement pour le Toubkal .

Vallée du Toubkal

Ci-dessous voici le parcours de la randonnée . Cette jolie carte est extraite de la région entière du Toubkal , je me la suis procurée à l'Hôtel Ali à Marrakech juste à côté de la place Jemaa El Fna .

Parcours de la randonnée au Toubkal

ou la version Google Map 😊



Enfin pour celles et ceux qui sont en galère , vous pouvez vous servir du mode 3D de Google Map c'est vraiment très efficace , je m'en suis déjà servi pour d'autres randonnées et c'était fidèle à la réalité :

Toubkal en 3D sur Google Map

Voici comment obtenir le mode 3D si vous ne le savez pas :

Vous n'avez pas besoin du logiciel Google Earth mais seulement de Google Map que vous avez sur votre navigateur ( Google Chrome , FireFox , etc ... ) . Vous devez vous mettre en mode " Satellite " pour accéder à la 3D . Puis vous cliquez tout simplement sur " 3D " en dessous de la boussole en bas à droite . Pour obtenir l'inclinaison désirée pour se rendre compte du relief , vous devez combiner " la souris " avec la touche " Control " enfoncée , pour tourner à gauche ou à droite , c'est le même principe ( on peut aussi se servir des flèches du clavier ) , pour zoomer vous vous servez de la roulette de la souris .

Ensuite , pour voir les courbes topographiques , toujours sur Google Map , vous revenez en " Mode Plan " puis vous cliquez dans le menu en haut à gauche sur le " Mode Relief " et vous aurez cette vue :

Google Map en mode Relief

Le tracé de la randonnée est le petit chemin blanc depuis Imlil jusqu'au sommet .

Ensuite si vous voulez vous amuser , vous pouvez mesurer la distance . Vous cliquer à droite de la souris à l'endroit du départ ( en l'occurrence Imlil ) sur " Mesurer une distance " , vous cliquez  en suivant le chemin ( plus vous zoomez plus vous serez précis , moi je l'ai fait à la louche ) et vous aurez grosso modo une idée du kilométrage ( 12 km de montée jusqu'au refuge puis environ 3 kilomètres de montée depuis le refuge jusqu'au sommet ) . Bien sûr c'est approximatif car il y a beaucoup de petits lacets qui rallongent le parcours et c'est de la montée permanente ( 2500 mètres de dénivelé positif ) mais ça donne une petite idée :)

 Distance Imlil - Sommet du Toubkal

Voilà , vous avez tout ce qu'il faut pour cette petite randonnée 😊

Vous avez l'originale sur la page Cartes du Maroc sur ce blog . Sinon sur Paris il y a une boutique où l'on peut se procurer des cartes du Maroc assez précises c'est la boutique des Voyageurs du Monde .

Voici la carte entière de la région du Toubkal au 1 / 50 000 :

Carte du Jebel Toubkal au 1 / 50 000

Pour en revenir à la randonnée , j'avais prévu un peu grand au niveau matériel : une tente 4 places et 6 litres d'eau ... mon sac devait atteindre les 25 kg , c'est énorme 😲 ! Un bon sac ne doit pas dépasser 16 kg maxi . Bref , la première partie m'a achevé , après le passage de l'oued asséché à la sortie de Around , c'est 1500 mètres non-stop de dénivelé à monter .

Beaucoup de touristes font cette rando , il suffit de suivre les autres , pour ma part j'avais perdu de vue la famille que je suivais et j'ai continué avec un Marocain qui allait aussi à Sidi Chamharouch avec son mulet pour porter des provisions , il ne parlait pas un mot de Français mais c'est pas grave , au moins j'étais pas seul et j'étais sûr d'être sur la bonne voie .

Sidi Chamharouch

Bon voilà le super village de Sidi Chamharouch sur la photo ci-dessus , je ne m'attendais pas à ça mais il était le bienvenu , j'ai payé une gorgée d'eau à mon " pote de cordée " et aux autres personnes puis j'ai pris le thé en échange avec les habitants . Après cette pause bien méritée , j'ai continué ma route tout seul du coup jusqu'à la pause déjeuner . Evidemment , j'avais pris une boîte de conserve mais pas d'ouvre-boîte , heureusement que j'avais toujours mon Leatherman avec moi ( C'est une pince multifonction très utile ) . Bref faut pas chercher pourquoi mon sac pesait 25 kg ... mais quelle idée de trimbaler des boîtes de conserve ! C'est du grand n'importe quoi 😂 .

Refuge du Toukal

La pause dèj se trouvait à mi-parcours , il m'en restait autant à faire . S'il n'y avait pas ce satané sac  qui me ravage les épaules , ça serait génial , mais là je commençais à n'en plus pouvoir , j'avais trop hâte de voir le refuge ( photo ci-dessus ) et de me poser.

Ouf , voilà le refuge ... trop cool ! En fait y'en a deux : le Refuge du Mouflon et le Refuge du Toubkal qui est un peu en retrait derrière le Mouflon ( on le voit vaguement sur ma photo ci-dessus ) . Bon pour ma part je savais même pas qu'il y avait des refuges , c'est à Sidi Chamharouch qu'ils m'ont dit ça , j'avais prévu de dormir dans les cailloux :)


Bon , il faut savoir que l'ascension du Toubkal après le refuge ( la portion verte sur la carte plus haut ) ne se fait que le matin d'après ce qu'on m'a dit , il ne me restait plus qu'à monter ma lourde tente à la noix et d'attendre sagement le lendemain matin  .

Campement au Toubkal

En fait , j'aurais pu dormir au refuge mais l'idée d'avoir porté cette tente sur 1500 mètres de dénivelé et ne pas m'en servir m'a fait changer d'avis 😠 . Pour ceux qui veulent dormir au refuge , les couvertures ne sont pas fournies à priori mais comme ils ont un site internet maintenant vous pouvez les contacter pour en être sûr . En plus ça caillait grave pendant la nuit et j'ai bien senti les cailloux , je n'avais pas de matelas ( le matelas est aussi important pour le confort que pour l'isolation du sol ) .

Pendant l'attente , j'ai papoté avec des apprentis guides , ils m'ont raconté ce qu'il fallait comme compétences pour avoir le diplôme . L'année suivante , via internet , j'ai su qu'ils avaient eu leur diplôme , c'est cool pour eux !

Lendemain matin , réveil à 5h30 après une sale nuit . La bonne nouvelle c'est qu'on peut laisser nos affaires dans la tente , il n'y a pas de voleurs . On ne monte qu'avec un peu d'eau et deux ou trois bricoles ( oubliez pas le pull , ça caille en haut même au mois de juin , si si )

Vue depuis le sommet du Toubkal

C'est reparti pour 1000 mètres de dénivelé jusqu'au sommet . La vieille , j'avais fait connaissance avec un Français de 50 ans qui faisait le tour complet du Toubkal ( 6 jours de rando ) , je devais monter avec lui puis je ne l'ai pas retrouvé ( y'avait beaucoup de monde en fait ) . Comme d'hab , je monte la tête dans le guidon en doublant tout le monde mais il ne faut pas faire ça car le mal des montagnes à cette altitude peut engendrer des maux de tête et des trucs plus graves jusqu'à la mort ! En effet , l'organisme doit s'acclimater au fait que l'oxygène se raréfie . Bref , la montée est pas super évidente , ce n'est que de la rocaille , faut faire attention aux foulures .

Me voilà à 4167 mètres ... trop cool 😛 !

Pour la descente , j'ai retrouvé Patrice , le Français de 50 ans et on a fait le chemin ensemble jusqu'à Imlil , 2500 mètres de dénivelé en négatif . Je n'ai pas eu de mal de tête ou quoique ce soit mais la descente était assez dure , sans doute le contre-coup de l'ascension de la veille et du matin .

Mulets au Toubkal

Lors de la descente , j'ai pris des hommes avec leurs mulets en photo et je me suis fait engueuler car je ne leur ai pas demandé l'autorisation 😥 ... ils ont raison c'est de ma faute . Bon j'ai mis la photo malgré tout car on ne les reconnait pas . Il y a un paquet de mulets sur les sentiers de randonnée , parfois je me demande comment font ces pauvres bestioles pour porter tout ça , elles sont chargées comme des bourricots 😏 !

Arrivé à Imlil , un bon jus d'orange en terrasse en attendant que le grand taxi soit plein pour repartir à Marrakech ( 2h00 d'attente ) .


Voyage effectué en juin 2005

Accueil          Maroc

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire